C'est pas mon idée !

lundi 11 juin 2012

Retirer de l'argent avec son mobile et un QR Code

NCR
Face à la prolifération des solutions de paiement sur mobile et leur future hégémonie promise, le GAB ("Guichet Automatique de Banque") pourrait sembler devenir un des derniers bastions où la carte bancaire reste indispensable pour obtenir le service attendu. Mais le traditionnel distributeur de billets est désormais aussi en passe de se convertir au mobile.

Après quelques exemples plus ou moins récents de déploiements de services de retrait par saisie d'un identifiant et d'un code secret, souvent dans une logique de paiements P2P (voir l'exemple de BBVA, entre autres), le fabricant d'automates NCR vient ainsi de dévoiler une nouvelle solution sans carte, au fonctionnement sensiblement différent.

Ici, le principe consiste à proposer à l'utilisateur de "préparer" son opération – en choisissant le compte à débiter et le montant à retirer – dans une application (sécurisée) qu'il aura préalablement installée sur son smartphone. Il lui suffit ensuite de se rendre au distributeur le plus proche et de scanner le code QR présent sur l'écran d'accueil de l'appareil (permettant de le localiser) pour obtenir la somme demandée, sans aucune autre intervention, en moins de 10 secondes. Cerise sur le gâteau, le reçu de la transaction n'est pas imprimé mais est directement transmis, sous forme numérique, à l'application.

NCR

Pour les institutions financières, notamment américaines, confrontées au fléau du skimming (c'est-à-dire la capture "pirate" de la piste magnétique de la carte), la solution apporte un niveau de sécurité incomparable, puisqu'aucune information ne circule directement entre le GAB et le client, autrement que par Internet. Et comme le déploiement se fait par une simple mise à jour logicielle, sans aucune modification des GABs, l'implémentation du système est relativement aisée.

L'utilisateur ne gagnera probablement pas beaucoup de temps avec ce mode opératoire mais il en retirera peut-être une impression de sécurité et de confort supplémentaire à utiliser son smartphone pour réaliser ses transactions. Plus intéressant, si le service peut être intégré par la banque dans ses propres applications, il pourrait aussi ouvrir la voie à des combinaisons originales : la vidéo de démonstration illustre l'affichage du solde des comptes, pourquoi ne pas imaginer également, par exemple, l'envoi d'offres promotionnelles géolocalisées (puisqu'elles sont tellement à la mode actuellement) ?

Entre l'approche de NCR et celles que j'évoquais plus haut (avec saisie d'un code secret), chacune à ses avantages : meilleure sécurité pour la première (le retrait est étroitement lié au téléphone sur lequel il a été initié) et possibilités étendues pour les secondes (en particulier pour l'envoi d'argent à un tiers). Mais, dans les deux scénarios, la carte peut disparaître au profit du mobile, sans nécessiter de grands bouleversements sur les infrastructures existantes et en apportant un service (un peu) plus efficace et/ou plus riche aux consommateurs.

Et, incidemment, voilà encore un cas où les technologies sans contact (NFC), sur carte ou sur téléphone, n'ont pas l'avantage...

2 commentaires:

  1. Auriga Spa avait déjà présenté le concept à les European ATMs en 2011..une app dénommée PlainPay

    RépondreSupprimer
  2. RBS vient d'annoncer la possibilité de retirer une somme en dépannage via son app bancaire : l'app génére un code pour le montant souhaité et le client à 3 heures pour l'utiliser sur un DAB. Plus d'info sur finextra http://www.finextra.com/News/Fullstory.aspx?newsitemid=23802

    RépondreSupprimer

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées.